Est-ce que le Bitcoin est capable d’atteindre un pic de croissance de 200% ?

Traducteur : Johnny Fraisse, ⛏ Rédacteur pour le blog LaCryptomonnaie.fr

0
0
Est-ce que le Bitcoin va bientôt avoir un pic de croissance de 200% ?
Est-ce que le Bitcoin va bientôt avoir un pic de croissance de 200% ?
Réponse de Devin Milsom à est-ce que le Bitcoin est capable d'atteindre un pic de croissance de 200% ?

La réponse courte est oui, je pense que oui, mais NON, je ne pense pas que ce soit « sur le point de ». Une reprise avec une augmentation de 200% porterait le Bitcoin à environ 15 000 dollars, ce qui prendra plusieurs mois, voire plusieurs années, pour revenir à ces niveaux. Voici une réponse plus détaillée du pourquoi je pense que le BTC atteindra de nouveaux sommets, mais pas dans un futur proche…

Devin Milsom

Si vous souhaitez aller plus loin, je vous invite à lire ma traduction de sa réponse détaillée ci-dessous. Cette traduction du contenu de Devin Milsom sur Quora en anglais : Is Bitcoin about to experience a 200% momentum rally? – est aussi fidèle que possible.

On me demande souvent « Comment va évoluer le monde de la Crypto en 2019 ?»… J’ai souhaité écrire un court article donnant mon opinion sur l’évolution probable du marché de la cryptographie au cours des 12 prochains mois.

Bien sûr, il est impossible de prédire l’avenir, mais de nombreux indicateurs peuvent aider à orienter l’évolution probable du marché… Rappelez-vous, tout est question de probabilités.


  1. Un aperçu du Bitcoin
  2. Aperçu du marché
  3. Que se passe-t-il dans les coulisses ?
  4. Que pourrait créer une crise financière aux Crypto ?

Un aperçu du Bitcoin

J’ai lu aujourd’hui un article de Forbes soulignant que Bitcoin avait chuté de plus de 80% par rapport à son sommet de 2017. Bien que cela soit vrai, examinons l’évolution globale du prix du bitcoin depuis la date la plus éloignée que CMC[1] puisse nous proposer…

Avril 2013 : capitalisation boursière de 1,5 M $ | Prix ​​= 135 $.

Avril 2014 : capitalisation boursière de 5,5 M $ | Prix ​​= 400 $.

Avril 2015 : capitalisation boursière de 3,5 M $ | Prix ​​= 250 $.

Avril 2016 : capitalisation boursière de 6,5 M $ | Prix ​​= 425 $.

Avril 2017 : capitalisation boursière de 20 M $ | Prix ​​= 1 100 $.

Avril 2018 : capitalisation boursière de 120 M $ | Prix ​​= 7 000 $.

Avril 2019 : capitalisation boursière de 70 M $ | Prix ​​= 4 000 $.

En 2013, Bitcoin a culminé à 1 125 dollars, pour ensuite chuter à 185 dollars, soit une baisse d’un peu plus de 85% par rapport à son plus haut niveau. Bien sûr, il a ensuite grimpé de plus en plus haut à chaque cycle, le plus récent sommet atteignant un peu moins de 20 000 dollars donc.

Je pense juste qu’il est utile de mentionner que les données peuvent être manipulées pour pousser un récit afin d’influencer potentiellement la perception du public envers le Bitcoin ou les Cryptos. Les faits sont que Bitcoin sur une période de 5 ans est en hausse plus que toute autre classe d’actifs combinée. Le Bitcoin est a baissé d’environ 45% sur une période d’un an. Et le Bitcoin a diminué depuis son dernier pic et est très similaire à celui de 2014 (environ 85%). Ce sont des faits.

Parlons maintenant des cycles du marché et des raisons pour lesquelles je crois que nous sommes sur le point de passer d’un marché baissier à un début de marché haussier…


Aperçu du marché

Les marchés fonctionnent par cycles. Ils vont de sous-évalué à assez valorisé jusqu’à surévalué puis redescendent à sous-évalué. Le dicton célèbre « the bull climbs the stairs and the bear jumps out the window » (NDT : Cela signifie qu’un marché baisse (l’ours) plus vite qu’il ne monte (le taureau)) est une image que j’utilise souvent pour décrire son fonctionnement.

En termes simples, lorsqu’un actif est sous-évalué, il faut beaucoup de temps pour revenir à la partie assez valorisée, puis l’élan s’accumule jusqu’à ce qu’il soit extrêmement surévalué, et il disparaît. Il s’effondre de nouveau pour être sous-évalué.

Nous l’avons vu maintes et maintes fois sur tous les marchés.

Différents marchés prennent différentes durée pour que cette séquence se produise, le marché boursier parcourt en moyenne ce cycle tous les 10 ans, par exemple.

Pensez-y comme ça. Sous-évalué (35% du cycle de vie) justement évalué (40% du cycle de vie) Surévalué (15% du cycle de vie).

Regardons quand cela est arrivé à Bitcoin en 2014…

(Image A.1 – Marché baissier 2013-15).

Le marché baissier affiche un pic d’environ 1 000 USD, où Bitcoin était clairement surévalué, puis a connu une forte baisse du prix. Ce marché a été rapidement jeté dans le segment sous-évalué.

Ce marché baissier a duré jusqu’en mai 2015, puis le renversement a commencé à se produire (passant de sous-évalué à justement évalué)…

Ceci peut être remarqué par une volatilité plus faible et une baisse des volumes, presque comme si les « ours » étaient épuisés. C’est souvent le cas lorsque le marché semble mort et qu’il y a peu d’intérêt (relatif).

Ensuite, le marché commence à prendre de l’élan, passant aux derniers stades de la valorisation juste. De plus en plus de gens commencent à gagner de l’argent, puis ils le disent à leurs amis. Imaginez-ça comme une petite boule de neige qui va dévaler une montagne : elle gagne en taille et en élan.

Ensuite, vous avez la section surévaluée, c’est là où tout le monde parle et investit dans cet actif, vous ne pouvez pas échapper à la nouvelle, vous avez gagné beaucoup d’argent sur le papier et vous avez l’impression que le marché va augmenter à jamais .

et devinez où cela mène…

C’est là que nous sommes aujourd’hui. Nous avons surévalué sa valeur en 2017 et nous avons connu une volatilité très similaire lors de la baisse, comme en 2014/15. À mon avis (je n’ai pas de boule de cristal), nous passons du stade sous-évalué au stade d’une évaluation juste. En d’autres termes, le marché a été réduit à un niveau où les « ours » ou signaux baissiers, sont presque totalement épuisés et nous devrions commencer à observer une croissance lente mais significative.

Les marchés évoluent par cycles et ont tendance à atteindre des sommets plus élevés à chaque fois. Je ne pense pas que nous atteindrons de nouveaux records d’ici avant au moins 2020, mais cela ne signifie pas pour autant que nous ne verrons pas un 10K pour le BTC, par exemple, ou que les altcoins augmenteront considérablement.

La boule de neige a été remise sur le dessus de la montagne et commencera à prendre encore de l’élan, et bien plu que la dernière fois.


Que se passe-t-il en coulisses ?

L’une des principales raisons pour lesquelles j’ai créé cette Newsletter d’information était de vous tenir au courant de ce qui se passait dans les coulisses. Je ne vais pas entrer dans les détails ni au sujet de ce qui se fait à un niveau microéconomie. Je voudrais plutôt souligner un élément différentiel clé que nous avons maintenant et qui n’était pas présent au cours du dernier cycle du marché…

Les investissement du secteur institutionnel…

Qu’il s’agisse des ETF, de fonds d’investissement, de Circle Invest, d’applications conviviales ou d’infrastructures capables de répondre à une forte demande, de jetons stables et réglementées, de directives SEC, de lois, de passerelles, d’informations et de communautés, ces solutions se sont développées de manière exponentielle sur les dernières années, sont beaucoup plus robustes et certainement prêtes pour une adoption de masse comparé à ce qu’elle étaient prêtes à subir en 2017.

La demande de 2017 au cours de la fin de l’année a vu de nombreux échanges fermer leurs portes en raison de l’incapacité de gérer un tel volume. Nous avons également vu beaucoup de personnes qui souhaitaient investir dans les cryptos être rebutées par la difficulté de celles-ci (clés privées, portefeuilles, etc.).

Nous avons maintenant beaucoup de solutions répondants à ces deux problèmes, ainsi qu’à bien d’autres. Les investisseurs tant institutionnels que les particuliers disposeront de plus de moyens pour entrer sur le marché et la barrière à l’entrée sera quasiment supprimée.


Quel serait l’impact d’une crise financière sur le marché de la crypto?

C’est un sujet sur lequel je pourrais parler pendant des jours. J’ai déjà mentionné que, en raison des balbutiements du marché de la cryptomonnaie, il est pratiquement impossible de dire quelle sera sa performance en temps de crise financière.

Le Bitcoin est largement appelé « l’or numérique ». Comme mentionné précédemment, en période de peur, les investisseurs cherchent à préserver autant que possible leur capital et ont historiquement utilisé les métaux précieux en tant que réserve de valeur.

De nombreux investisseurs utilisent déjà le Bitcoin comme réserve de valeur, malgré sa volatilité. Si tout le monde croit que Bitcoin est un refuge sûr et une réserve de valeur, il est fort probable que, en temp de crise, « l’or numérique » réponde à ces attentes.

C’est l’une des raisons les plus fréquente invoquées par les gens.

Une autre raison étroitement liée à la première est la peur de l’hyperinflation due à un excès d’impression du capital fiduciaire.

Le Venezuela en est un bon exemple, où leur taux d’inflation a dépassé le million de pour cent (et continue d’augmenter). Leur monnaie ne vaut plus rien. La conserver réduira considérablement votre capitalisation nette en très peu de temps.

Les Vénézuéliens ne veulent plus être payés dans leur monnaie nationale, mais en dollars, ou en… bitcoin.

Oui, en bitcoin. La demande de bitcoins au Venezuela a explosé, augmentant mois après mois, malgré la tendance baissière du marché de la crypto-monnaie.

Pouvons-nous utiliser ça comme preuve que, pendant les périodes de peur, les gens peuvent se précipiter vers les cryptos ? Très probablement.

Le deuxième plus gros argument en faveur de l’adoption de crypto-monnaies en temps de crise est le fait qu’il offre pour la première fois une alternative aux monnaies et qu’il est non contrôlé par les banques ou les gouvernements.

Il n’est pas invraisemblable de dire que de moins en moins de personnes font confiance aux banques, en particulier après la crise financière de 2008.

Si une nouvelle crise financière survient et que de nombreuses personnes rencontrent des difficultés financières importantes, elles risquent fort de chercher une solution.

Malheureusement, il s’agit du scénario le plus probable pour une adoption de masse et rapide.

Les gens sont paresseux et n’agissent que lorsqu’ils doivent absolument le faire. La peur est une émotion très puissante qui pousse les gens à agir.

Nous avons déjà une base solide d’investisseurs dans l’espace de la crypto et ces derniers détestent fortement les banques (pour d’autres raisons), il est donc probable qu’en période de crise, ces investisseurs puissent facilement convertir ceux qui se trouvent indécis et qu’ils déclenchent un effet domino avec pour finalité l’adoption très rapide des cryptos.

En conclusion, le bitcoin est un symbole d’espoir pour de nombreux investisseurs mais aussi gage de protection contre les incertitudes. Il constitue une alternative aux devises et pourrait très bien être adopté à l’échelle mondiale en raison de la chute d’autres marchés financiers.

Bonne chance,

Devin

Notes de bas de page

[1] Cryptocurrency Market Capitalizations | CoinMarketCap

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.